De la "Charte de Souvigny"  à  "Patrimoine Bourbonnais Patrimoine d'Avenir"

Les associations membres de la Charte de Souvigny constatent que le Patrimoine Bourbonnais n’a pas toute la place qu'il mériterait dans les priorités des élus et dans la répartition des responsabilités entre État, nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes,, Département, nouvelles Communautés de Communes et Communes. Le programme « Économie du Patrimoine » annoncé dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (CPER) pour l’Allier est mis en veille. Le Patrimoine est considéré comme une charge au lieu, comme en Dordogne ou en Toscane, d’être géré comme une opportunité de développement, de promotion et d’emploi.

Elles décident en septembre 2015 de changer de taille et d'ambition pour devenir « force de proposition » pour une action collective et concertée de développement et de promotion du Patrimoine Bourbonnais. Elles choisissent 

* De devenir une Association avec statuts et bureau

    « Patrimoine Bourbonnais, Patrimoine d'Avenir »

Logo_PBPA_HD.jpg

* D'élargir leur représentativité

en invitant à les rejoindre toutes les Associations qui œuvrent pour le Patrimoine et qui souhaitent en plus de leur action propre participer à une démarche collective. Chaque association garde bien sûr sa mission et son activité mais PBPA coordonne, décloisonne, fait caisse de résonance pour la vitalité du Patrimoine Bourbonnais.

Fins_palais.jpg

* D'organiser le 11 juin 2016 au château de Chareil-Cintrat la

       Première Journée du Patrimoine Bourbonnais

                                                     (voir page spéciale)

Chateau_Chareil_2.jpg